Vue sur Eden Hazard - Euro 2016

Vue sur Eden Hazard - Euro 2016

Le joueur de Chelsea fait office de porte-drapeau d’une génération brillantissime, sûrement la meilleure de toute l’histoire du football belge. Le joueur belge de 25 ans est déjà en haut de la fiche depuis plusieurs années. Depuis ces années lilloises pour être précis.

A Lille, club ou il restera plus de 12 ans, il touche pour la première fois le haut niveau. C’est à Lille qu’il effectue son parcours junior et à Lille qu’il glane ses premiers trophées. Il fait notamment parti de la mémorable équipe lilloise qui réalisa le doublé coupe-championnat en 2011. A la suite de cette saison qui l’a vue surnager le championnat de France, il décide de traverser la Manche pour poser ses bagages dans la capitale anglaise.

Il signe à Chelsea, son premier grand club international. Il en devient très vite un titulaire indiscutable et depuis deux ans la vedette de l’équipe. Avec ses dribbles virevoltants dont lui seul a le secret, il fait transpirer toutes les défenses de Premier League. Il côtoie les plus grands joueurs du championnat, se confronte à eux et en ressort grandi. Avec Chelsea, il gagne un championnat d’Angleterre sous la direction de José Mourinho, ainsi qu’une coupe de la ligue anglaise la même année. On peut également souligner l’obtention de son premier trophée européen, l’Europa League gagné en 2013 sous les ordres de Rafael Benitez.

Comme nous l’avons dit en préambule, l’équipe belge dispose sans le moindre doute possible d’une génération dorée comme jamais elle n’en a eu dans son histoire. Elle dispose de jeunes joueurs et de joueurs plus expérimenté, dont fait partie Eden Hazard malgré son jeune âge, qui font de cette équipe l’une des prétendantes à la victoire finale lors de cet Euro. Et Eden Hazard est un peu le symbole de cet équipe, le joueur phare capable de faire la différence à chaque instant de n’importe quel match. Une chose est sure, si la Belgique réalise un exploit lors de cet Euro, elle le fera seulement avec un Hazard au sommet de son art. Ça tombe bien, le petit diable rouge compte bien être le premier à ramener au pays des frites le premier trophée international de l’histoire du pays.

NEWS