Vue sur Paul Pogba - Euro 2016

Vue sur Paul Pogba - Euro 2016

Le milieu de terrain français qui fait le bonheur de la Juventus de Turin depuis maintenant 4 ans est le joueur providentiel de l’équipe de France, pays hôte de la compétition. Paul Pogba, 23 ans a bien grandi. Depuis ses années de formation au Havre, suivit d’une saison à Manchester United, club qu’il décida de quitter après seulement une saison à cause d’un temps de jeu insuffisant à ses yeux et ce malgré les louanges que Sir Alex Ferguson lui tressaient, il prit la route du Piémont où il fait depuis des merveilles dans le club le plus populaire d’Italie.

Paul Pogba est en effet devenue un élément indispensable dans l’équipe de la Juventus. Ses prestations sont exceptionnelles, tout comme son rendement. Il a contribué à la renaissance de cette Juventus qui revenait des méandres de la Série B pour l’amener de nouveau au sommet jusqu’à la finale de la Ligue des Champions perdu en juin dernier face à l’ogre barcelonais.

A déjà 23 ans, Paul Pogba s’est déjà fait nom dans le monde du football. Les plus gros clubs l’ont coché pour le recruter et sont prêts à débourser des sommes stratosphériques le ramener dans leurs clubs. Il a déjà remporté trois championnats d’Italie et une coupe d’Italie. A la Juventus, il est devenu depuis le départ de Pirlo, le vrai meneur de l’équipe, en devenant le troisième joueur français à porter le célèbre numéro 10 de la Juve après Platini et Zidane. Rien que ça.

En équipe de France, depuis que Didier Deschamps a repris en mains la sélection il en a fait un maillon essentiel de l’équipe. Toute l’équilibre de l’équipe repose sur sa présence indispensable. Il fait figure de valeur sure. Il compte déjà 28 sélections pour 5 buts marqués. Nul doute qu’a l’approche de l’Euro2016 le poulpe (son surnom) voudra améliorer ses statistiques et tout faire pour essayer de remporter son premier trophée en sélection, qui plus est à domicile. Quoi de plus beau pour le jeune turinois. On attend énormément de lui, de son talent, de sa vista pour porter les Bleus sur le toit de l’Europe en juillet 2016.

NEWS